A l’ouverture des travaux, le Conseil des Ministres a magnifié la paix qui a toujours régné dans notre cher pays.

Le Conseil des Ministres a réitéré que ce legs précieux cédé par les Pères Fondateurs de notre nation, Feu Léon MBA, Feu Omar BONGO ONDIMBA, ne saurait être ni altéré ni bradé.

Aussi, le Conseil des Ministres en appelle au patriotisme, à la responsabilité de tous quels qu’ils soient, quelque soit leur appartenance sociologique, religieuse, aux fins de préserver à perpétuité notre paix sans violer, ni les droits, ni les libertés de chacun.

Par la suite, le Conseil des Ministres a appuyé les recommandations de Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat lors de la cérémonie de présentation des vœux : « Nous devons demeurer unis autour de nos objectifs communs, nous devons surmonter nos contradictions et savoir situer l’intérêt de la Maison Gabon au-dessus de toute considération ».

L’exemple des pays voisins, doit nous instruire fort utilement.

Sans la paix, aucun épanouissement humain ni social, encore moins de développement collectif, ne sauraient se concevoir.

De plus, le Conseil des Ministres a grandement salué l’implication personnelle de Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat et loué sa contribution aux efforts des pays de la sous-région en vue de la stabilisation de la situation en République Centrafricaine, notamment à travers le renforcement de la présence des troupes gabonaises au sein de la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique (MISCA) et de l’intensification des initiatives politiques menées auprès des acteurs nationaux et internationaux aux fins de l’accélération du processus de transition.

En outre, le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, toujours soucieux de la paix qui doit régner dans notre continent, a pris part au Sommet de l’Elysée, tenu du 05 au 06 Décembre 2013 à Paris sous le thème « Paix et Sécurité ».

Le Conseil des Ministres a rendu un vibrant hommage à Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat pour le plaidoyer qu’il a soutenu notamment en faveur de :

la paix et la sécurité dans notre continent ;

la lutte contre le braconnage et le trafic des espèces menacées.

En effet, le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, a plaidé pour une intervention efficace contre le crime organisé, le terrorisme, la piraterie maritime, le trafic des armes, le trafic de drogue, la traite des personnes, le braconnage des espèces protégées, notamment le rhinocéros et l’emblématique éléphant.

C’est à juste titre que Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, a obtenu un accord de financement portant sur dix millions (10.000.000) d’euros de notre premier partenaire d’Europe, la France.

Le présent objet de financement vise à réduire considérablement le braconnage de l’éléphant sur le territoire gabonais.

Conformément au Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE) en son objectif numéro 18 visant à mettre à la disposition de tous les Gabonais un système de Santé accessible, performant et intégré, Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, place le mieux être des populations les plus vulnérables au centre de ses préoccupations.

A ce titre, le soutien de la Fondation Sylvia BONGO ONDIMBA à la politique sociale pour répondre aux exigences fondamentales de la femme et de l’enfant a, de nouveau, été justement salué par le Conseil des Ministres.

C’est dans ce cadre que Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, a instruit le Gouvernement de recentrer et dynamiser l’action de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS) et le Fonds National d’Aide Sociale (FNAS).

Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, attend respectivement :

de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS), la couverture maladie universelle à tous les compatriotes et l’amélioration qualitative de l’offre des soins des structures sanitaires ;

du Fonds National d’Aide Sociale (FNAS), des réponses spécifiques en temps opportun en matière d’aide pour une solidarité agissante.

 

 

AU TITRE DES PROJETS DE TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

 

MINISTÈRE DE LA PROMOTION DES INVESTISSEMENTS, DES TRAVAUX PUBLICS, DES TRANSPORTS, DE L’HABITAT ET DU TOURISME, CHARGE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

 

Le Conseil des Ministres a adopté le projet de décret portant création et organisation de l’Agence Nationale de Promotion du Tourisme et de l’Hôtellerie, établissement public à caractère industriel et commercial, créé et placé sous la tutelle technique du Ministre chargé du Tourisme.

L’Agence Nationale de Promotion du Tourisme et de l’Hôtellerie a pour mission d’exécuter la politique de l’Etat en matière de développement touristique et de créer un environnement favorable aux opérateurs du secteur.

Pour son fonctionnement, elle comprend :

• le Conseil d’Administration ;

• la Direction Générale ;

• l’Agence Comptable.

 

MINISTERE DE L’ECONOMIE NUMERIQUE, DE LA COMMUNICATION ET DE LA POSTE

 

 

Sur présentation du Ministre, le Conseil des Ministres a adopté le projet de décret portant attributions de licences de téléphonie mobile de 3ème et 4ème génération (3G/4G), pour la fourniture au public de service de télécommunications aux Sociétés Airtel Gabon S.A. et Gabon Télécom S.A.

 

EN MATIÈRE DE POLITIQUE GÉNÉRALE

 

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION INTERNATIONALE, DE LA FRANCOPHONIE, CHARGE DU NEPAD ET DE L’INTEGRATION REGIONALE

 

Sur présentation de Monsieur le Ministre, le Conseil des Ministres a marqué son accord aux accréditations respectives de : 

Son Excellence Monsieur John BRIAN OLLEY, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire du Royaume Uni près la République Gabonaise, avec résidence à Yaoundé au Cameroun ;

Son Excellence Monsieur Rashed Nasser Rashed M. Al DHAHERI, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire des Emirats Arabes Unis près la République Gabonaise, avec résidence à Abuja au Nigéria ;

Son Excellence Monsieur Fernandes DOMINGOS ESTEVAO, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Mozambique près la République Gabonaise, avec résidence à Luanda en Angola ;

Son Excellence Monsieur Truong Giang PHAM, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Socialiste du Vietnam près la République Gabonaise, avec résidence à Rabat au Maroc ;

Monsieur MOHAMED AHMED, en qualité de Consul Honoraire de la République Fédérale de Somalie à Libreville.

 

MINISTERE DE L’ECONOMIE NUMERIQUE, DE LA COMMUNICATION ET DE LA POSTE

 

Monsieur le Ministre a présenté au Conseil des Ministres qui l’a adopté « la Stratégie Nationale et la Feuille de route de la Migration de la Télévision Analogique vers la Télévision Numérique de Terre » présentées par.

Le Conseil des Ministres a autorisé un certain nombre de missions à l’étranger des membres du Gouvernement. La notification de chaque mission sera faite aux différents Ministres par le Secrétariat Général du Conseil des Ministres.

 

Enfin, le Conseil des Ministres a entériné les mesures individuelles suivantes :

 

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

 

SECRETARIAT GENERAL DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

- Secrétaire Général : Monsieur Etienne MASSARD KABINDA MAKAGA, en remplacement de Madame Laure Olga GONDJOUT.

MEDIATURE DE LA REPUBLIQUE

- Médiateur de la République : Madame Laure Olga GONDJOUT, en remplacement de Monsieur Jean Louis MESSAN.

DIRECTION GENERALE DU PROTOCOLE D’ETAT

- Conseiller Spécial du Président de la République, Chargé du Protocole d’Etat : Monsieur Jacques RAFAITIN.

 

MINISTERE DE LA PROMOTION DES INVESTISSEMENTS, DES TRAVAUX PUBLICS, DES TRANSPORTS, DE L’HABITAT ET DU TOURISME, CHARGE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

 

AGENCE GABONAISE DU DEVELOPPEMENT ET DE LA PROMOTION DE L’HOTELLERIE ET DU TOURISME

- Directeur Général : Monsieur Gabriel AWORE MAYINDO.

 

FIN.

Communiqué final du Conseil des Ministres du jeudi 16 janvier 2014
Retour à l'accueil