Port-Louis, le 18 octobre 2013 - L’Agence de promotion des investissements et des exportations du Gabon (APIEX) et le Board of Investment de Maurice (BOI-Mauritius) signent un protocole d’accord de coopération, dans le cadre du Forum des affaires organisé à l’occasion de la visite d’État du président de la République.

Message d’Ali Bongo Ondimba aux opérateurs économiques de l’océan Indien : « Venez faire des affaires au Gabon et osons de vrais partenariats pour l’Afrique. »

La petite république-archipel des Mascareignes (l’île Maurice et ses trois dépendances), médaille d’or africaine de la compétitivité et de la bonne gouvernance, est une grande dame de l’économie continentale.

Comparable au Gabon par son volume de population et sa richesse par habitant, Maurice demeure un exemple de dynamisme et d’adaptabilité à la mondialisation des flux financiers et commerciaux. Pour le président Ali Bongo Ondimba, il convient de « dégager des synergies pour alimenter de nouveaux moteurs de croissance ».

Devant un parterre d’hommes d’affaires réunis à Grand-Baie, les deux pays ont donc procédé à la signature d’un engagement de coopération entre leurs outils respectifs d’appui aux investissements. Nina Abouna, directrice générale de l’APIEX et Maurice Lam, président du Conseil d’administration de BOI-Mauritius, paraphent ainsi un accord qui viendra consolider les savoir-faire et permettra une meilleure réactivité.

 

Un cadre tracé

Le continent africain est bel et bien considéré comme un des principaux leviers de la croissance planétaire mais, insiste le chef de l’État, « nous devons arrimer notre pays dans la chaine de valeur mondiale ». C’est-à-dire trouver des partenaires et leur inspirer confiance. « Le cadre est tracé, la voie est ouverte », lance Ali Bongo Ondimba à l’adresse des investisseurs, annonçant dans le même élan la prochaine suppression des visas pour les Mauriciens, juste réciprocité puisque Maurice vient d’offrir aux Gabonais le libre accès dont jouissent depuis longtemps les Occidentaux.

 

Place aux investisseurs

L’APIEX offre un service public, gratuit et professionnel d’amélioration du climat des affaires au Gabon tandis qu’à Maurice le BOI entend faire de l’île un centre d'affaires efficace et compétitif en mettant à la disposition des investisseurs et des professionnels étrangers une panoplie de services personnalisés. Il était logique, comme le souligne le chef de l’État, « de montrer que des liens forts sont possibles entre pays du sud ». « Messieurs le businessmen, entrez en scène, c’est à vous maintenant » : une invitation claire à profiter de l’accord de non double imposition signé également cette semaine.

 

L’Afrique à la table de négociation

Se prêtant au jeu des questions-réponses avec l’audience, le président de la République conclura avec la même conviction et une détermination renouvelée, comme on affirme ses valeurs essentielles : « Nous souhaitons développer un modèle économique diversifié et durable. C’est-à-dire transformer localement pour plus de valeur ajoutée. La compétition est planétaire et c’est en refusant de céder à la tropicalisation des pratiques que nous rassurerons les investisseurs, les engageant à faire des affaires avec les Africains. Avec nous, pas sans nous, pas contre nous. Nous ne voulons plus d’un tabouret à l’arrière, nous voulons un fauteuil à la table de négociation ».

 

Fin

 

Le Président Ali Bongo Ondimba au Forum des Affaires Île Maurice

Le Président Ali Bongo Ondimba au Forum des Affaires Île Maurice

Gabon - Maurice : Travailler ensemble pour donner confiance aux investisseurs
Gabon - Maurice : Travailler ensemble pour donner confiance aux investisseurs
Gabon - Maurice : Travailler ensemble pour donner confiance aux investisseurs
Gabon - Maurice : Travailler ensemble pour donner confiance aux investisseurs
Gabon - Maurice : Travailler ensemble pour donner confiance aux investisseurs
Gabon - Maurice : Travailler ensemble pour donner confiance aux investisseurs
Gabon - Maurice : Travailler ensemble pour donner confiance aux investisseurs
Retour à l'accueil